De Verdun à la ligne Maginot

Du 18 au 19 février, les élèves de première et de terminale STAV ont effectué un voyage de découverte dans le cadre de leur programme d'histoire.

Organisé sur deux jours, le voyage leur a permis de découvrir trois monuments : l'Ossuaire de Douaumont, le fort de Douaumont et l'ouvrage fortifié du Hackenberg.

 

Avant de commencer les visites des différents sites historiques, nous nous sommes arrêtés déjeuner dans la ville de Verdun. Les nombreux monuments rappellent aux visiteurs le très riche passé de cette ville.

 

Au bout de la rue de la victoire, du haut de ses 30 mètres, le visage tournée vers l'Est, le guerrier symbolise le triomphe de la France sur l'Allemagne en 1916.

 

Nous avons repris la route en direction de l'ossuaire de Douaumont. Les traces de la première guerre mondiale sont très nombreuses : les cratères d'obus, les abris de béton et les tranchées se trouvent souvent au bord même de la route.

L'ossuaire de Douaumont est un monument construit pour les soldats tombés à la bataille de Verdun. L'atmosphère de ce lieu est très lourde car il abrite les restes de plus de 130 000 soldats français et Allemands ainsi que plus de 16 000 tombes de soldats français et 592 tombes de soldats musulmans.

Vue aérienne du fort de Douaumont
Vue aérienne du fort de Douaumont

                Le Fort de Douaumont garde les cicatrices des combats de la première guerre mondiale. Autrefois lisse, le terrain est aujourd'hui parsemé de trous provoqués par les obus.

Les façades du fort également ont été profondement entammées par les engins explosifs.  Certaines parties de Douaumont ne sont d'ailleurs plus accessibles car elles ont été ravagées par les combats.

 

Les couloirs de la forteresse sont très humides et renferment les corps de plus de 600 combattants Allemands tués dans une explosion d'un dépot de munitions en 1916

 

Le fort pouvait se défendre grace à des canons et des mitrailleuses protégés par des tourelles d'acier épaisses de 30 centimètres.

Après les visites de la première journée, nous nous sommes dirigés vers la ville de Metz pour nous reposer  dans une auberge de jeunesse.

Le lendemain matin, nous avons repris le car pour nous diriger vers Thionville (à la frontière Luxembourgeoise) pour visiter l'ouvrage fortifié du Hackenberg)

L'ouvrage fortifié du Hackenberg est une composante de la ligne Maginot. Réalisé dans les années 1930, son but était d'empêcher les armées Allemandes d'envahir le nord de la france.

 

Le fort du Hackenberg a été prévu pour fonctionner en totale autonomie et offrir le maximum de protection aux hommes, ce qui represente une évolution importante si on le compare au fort de Douaumont.

 

Au total, le fort comprend environ 10 kilomètres de galeries dont certaines se trouvent à 100 mètres sous terre. Une partie de la visite est effectuée au moyen d'un train électrique qui servait à l'époque à transporter les munitions.

Bienvenue !

Le site des élèves du lycée agricole et technologique privé LaSalle de Levier vous permet un aperçu de la vie de l'établissement.

 

Bonne visite, et n'hésitez pas à nous laisser vos commentaires et encouragements !

 

 

En cliquant sur "plan du site" tout en bas de la page, vous pourrez voir la liste de tous les articles du blog et ainsi choisir plus facilement !

Partagez notre site !